TOUT CE QUE VOUS VOULIEZ SAVOIR SUR LA GEOTHERMIE

Actualité internationale

2005


novembre

  • · Source ADIT:
  •    · ·AllemagneSiemens construit à Munich la première centrale utilisant la géothermie:

 Une centrale utilisant la géothermie va fonctionner près de Munich à partir de 2007, et produira non seulement de la chaleur, mais aussi de l’électricité. Elle s’inscrit dans le cadre du projet “Geothermie Unterhaching” mené par Siemens, avec la participation de l’entreprise de conseils Rodl & Partner de Nuremberg.

    La géothermie fait rêver les experts, attirés par les sources chaudes islandaises qui offrent une énergie à prix quasiment nul et sans émissions.  Elle a, en comparaison à d’autres sources d’énergies renouvelables, l’avantage d’être disponible en permanence. C’est pourquoi le gouvernement allemand l’encourage massivement, prévoyant qu’en 2020 jusqu’à 7% du chauffage en soit issue en Allemagne. D’après la nouvelle loi sur les énergies renouvelables (EEG), l’électricité issue des installations utilisant la géothermie est subventionnée jusqu’à 0,15 €/kWh.

    Contrairement à la situation islandaise, les forages doivent être profonds, de l’ordre de 2.000 mètres, car la température augmente seulement de 3°C tous les 100 mètres. De plus, la couche doit être capable de ramener l’eau à la surface. Ainsi, de l’avis des experts, les canaux au-dessus du Rhin et la campagne des préalpes sont les plus facilement exploitables.

Le forage a coûté 35 million €, dont une majorité provient de l’Etat.

    Alors que les installations de géothermie actuelles permettent de chauffer une centaine de logements avec l’eau chaude issue du sous-sol, le projet d’Unterhaching va également produire de l’électricité. Le forage a atteint 3.350 mètres de profondeur, et 150 litres d’eau jaillissent par seconde à une température de 122°C.

    Pour faire fonctionner la turbine avec l’eau chaude, les techniciens de Siemens utilisent le procédé Kalina, développé dans les années 70 par l’ingénieur russe Alexander Kalina. Ce procédé se distingue par l’utilisation d’un mélange d’ammoniac et d’eau, qui permet de produire de l’électricité à partir de 90°C, temperature inférieure à celle de l’ébullition de l’eau. Il y a d’autres applications possibles du procédé Kalina, notamment dans l’industrie de l’acier, du ciment, de l’aluminium ou du verre, ou la chaleur produite est souvent perdue, alors qu’elle pourrait être valorisée.

    La puissance de l’installation sera de 3,4 MW, ce qui est suffisant pour approvisionner 2.000 foyers avec de l’électricité et 4.000 autres logements avec de l’eau chaude. En hiver l’installation alimentera surtout le réseau en chaleur, et en été en d’électricité. La centrale coûtera 16 million €, la production d’électricité semblant s’amortir actuellement plus vite que le réseau de chaleur.

Source: Handelsblatt – 25-26-27/11/2005


  • · ·Allemagnelancement du projet PROMETHEUS:

 Les entreprises Rubitec GmbH et RWE AG ont signé un accord de coopération, le 7 novembre 2005, avec la Ruhr-universitat de Bochum pour la réalisation du projet PROMETHEUS qui a pour objectif d’utiliser la chaleur géothermique extraite à 4.000 m de profondeur dans la région de Bochum.

    La réalisation de ce projet devrait permettre d’une part de démontrer l’efficacité du procéde “Hot-Dry-Rock” grâce auquel l’énergie géothermique peut être réutilisée et d’autre part de l’alimentation du systeme de chauffage de la Ruhr-universitat et des installations voisines.

    Outre l’utilisation directe de la chaleur, les signataires de l’accord de coopération souhaitent développer des techniques de production d’électricité à partir des sources géothermiques.

La recherche en géothermie est un point fort de la Ruhr-universitat. Les chercheurs de cette université ont, en effet, depuis de nombreuses années acquis une grande expérience dans ce domaine en participant à differents projets internationaux. Le projet PROMETHEUS leur permettra de mettre en pratique les résultats de leur recherche.

    Rubitec GmbH, la société de valorisation technologique de la Ruhr-universitat, a salué par la voix de son PDG, Dr Karl Grosse, l’engagement de l’entreprise RWE AG grâce à laquelle les premiers forages pourront être effectués très rapidement.

Pour en savoir plus, contacts:
– Dr. Karl Grosse, Rubitec GmbH – tel : +49 234 32 11935 – email : karl.grosse@rub.de
Source: Depeche idw, communique de presse de la Ruhr-universitat de Bochum, 07/11/2005


juin

  • · Source ADIT: Argentine, l’énergie géothermique : une solution à la crise énergétique

Parmi les solutions proposées à la crise énergétique en Argentine figure la construction d’une centrale géothermique: Copahue II, de 100MW, située pres des thermes de Copahue, dans la région de Neuquen.

    Cette centrale, dont la construction a été proposée par le Ministère de la planification et d’autres organismes scientifiques, pourrait fournir de l’énergie pour une ville de 15.000 habitants et entrerait en service dans deux ans.

    Son fonctionnement est basé sur l’exploitation des nombreux gisements souterrains d’eau chaude afin de fabriquer de l’électricité disponible à bas coût et qui ne nuit pas à l’environnement. Il faut utiliser pour cela un site où l’activité volcanique réchauffe les nappes d’eau profondes jusqu’à une température comprise entre 150 et 300 degres.

“La construction serait très rapide, bon marché et écologique” résume le docteur Gustavo Bianchi, directeur du développement de l’entreprise de services pétroliers San Antonio Pride et conseiller scientifique de la Chambre des Députés. “Les gisements de qualité sont fréquents dans la région andine, autant en Argentine qu’au Chili, parce que le volcanisme et les montagnes créent des conditions géothermiques idéales: des roches souterraines chaudes et beaucoup d’eau, provenant de la neige ou des pluies abondantes, en sous-sol”, explique le docteur Ruben Etcheverry, ingénieur et ancien sous-secrétaire à l’énergie de Neuquen.

Contacts:
Plus d’infos sur le site d’ecofiel :
http://www.ecofield.com.ar/noticias/Ciencia/c-035.htm
Source: La Nacion, 10/05/2004, Argentine


avril

· Source ADIT: Au cour de la terre, la faille électricité
    La foreuse qui broyait du granite dans les entrailles de la terre depuis huit mois, près de Soultz-sous-Forêts (Bas-Rhin), a touché au but, hier, à moins 5.000 mètres. Le puits GPK-4 a rejoint ses deux prédécesseurs, GPK-2 et 3. Encore quelques travaux de vérification des cotes et tout sera prêt pour la construction d´une usine pilote qui produira de l´électricité grâce aux ressources géothermiques du sous-sol. Une première mondiale.

    A moins 5.000 mètres, les roches atteignent 200 °C. L´idée consiste à profiter des fissures naturelles du sous-sol pour y faire circuler de l´eau en circuit fermé. Elle est injectée sous pression dans un puits, réchauffée par les roches au cours de son périple souterrain, puis pompée par les deux autres puits.

    Le pilote pourrait être construit à partir de septembre. A terme, vers 2007, il pourra produire de 5 à 6 mégawatts électriques (MWe), l´équivalent d´un champ d´une quinzaine d´éoliennes.
    Si le pilote fait ses preuves, il est prévu de construire un prototype industriel de neuf puits à l´horizon 2010, peut-être près de Strasbourg. Capable de produire 25 MWe, il devra assurer la transition entre la phase de recherche et le développement industriel.

mars

  •  Source ADIT:

Selon un article de La Recherche de mars 2004, les résultats obtenus à Soultz-sous-Forêt (http://www.soultz.net) sont encourageants : les pertes en eau sont faibles et il est envisagé de faire circuler de 75 à 100 litres d’eau par seconde entre les 3 puits de façon à produire de 4 à 6 MWé. Le prix du kWh serait entre 6 et 9 centimes d’euro, avec la perspective de descendre à 4 centimes. Ceci pourrait être généralisé à tout le fossé rhénan ainsi qu’à d’autres endroits (Massif central, delta du Rhône, Hongrie, Roumanie, Turquie, etc)

janvier

  • · Sources ADIT:

Allemagne: Mise en route de la première centrale géothermique d’Allemagne

    Le 12 novembre 2003, Jurgen Trittin a symboliquement mis en route en appuyant sur un bouton la première centrale géothermique d’Allemagne dans la commune de Neustadt-Glewe (Mecklenbourg).

    L’installation, qui doit approvisionner en courant environ 500 habitations, a une puissance de 2.1MW

    Pour générer le courant correspondant, elle utilise de l’eau chaude (98°C) située a 2.250 m de profondeur qui permet de faire évaporer dans la turbine une substance organique qui elle, entre en ébullition à 30°C.

    L’eau, qui garde encore une temperature de 70 à 84°C, est par la suite diffusée dans le réseau de chauffage urbain.

    Le coût de l’installation, près de 800 k€, a été pris en charge par le ministère de l’Environnement, la géothermie faisant partie intégrante des énergies renouvelables.

    Le potentiel géothermique de l’Allemagne est d’ailleurs énorme. Avec les techniques actuelles, la géothermie a un potentiel de production capable de couvrir 600 fois les besoins en électricité annuels de l’Allemagne.

    Ce qui fait donc de la centrale de Neustadt-Glewe un projet pilote très important pour l’expérimentation de la production d’électricité par géothermie.

Contacts :
– BINE Informationsdienst, Mechenstrasse 57, 53129 Bonn, Paul Feddeck
tel : +49 (0) 228 / 9 23 79 25, fax : +49 (0) 228 / 9 23 79 29
e-mail: presse@bine.info, http://www.bine.info

Sources:
Communique de presse idw, 13/11/2003
Tagesspiegel, 12/11/2003
Handelsblatt, 12/11/2003

Allemagne, Début des travaux de forage pour la centrale géothermique pilote

    La prise en charge le 29 décembre des travaux d’un deuxième forage constitue la prochaine étape importante à la creation d’une premiere centrale géothermique pilote à Bad Urach (Bade-Wurttemberg).

    Cette centrale fonctionnera sur le principe HDR, c’est à dire de récupération de chaleur par circulation de fluide dans des roches fracturees situées à environ 4000 m de profondeur. 

    Un premier forage permet de faire descendre le fluide dans les profondeurs et un deuxième forage permet alors de remonter le fluide chauffé par géothermie dans une turbine pour produire de l’énergie. Le fluide est ensuite réinjecté dans le système, dit échangeur de chaleur souterrain. 

    Le premier forage a été effectué et testé lors des deux dernières années. Le deuxième forage, qui permettra de fermer la boucle et de palier les dernières lacunes dans le
cycle entre la centrale géothermique située en surface et l’échangeur thermique situé en profondeur, est maintenant en passe d’être effectué.

    Les travaux de forage seront pris en charge par la société DrillTec basée à Ettlingen et par une annexe de la société ITAG. La profondeur de 4000 m devrait être atteinte en l’espace de 90 à 100 jours.

    Les travaux de recherche sont financés par un programme d’investissement federal (ZIP – Zukunfts – Investitions – Programm). Les partenaires industriels de cette centrale pilote innovatrice, qui aura une capacité de 1 MW, pourraient être la firme EnBW du Bade-Wurttemberg ou REPower de Hambourg. 

    La premiere production d’électricité écologique dans le réseau devrait se faire à partir de fin 2004 – debut 2005.

Contacts :
– Werner Bussmann, geothermische-vereinigung@t-online.de ou info@geothermie.de
http://www.geothermie.de
Source: Communique de presse idw, 29/12/2003