TOUT CE QUE VOUS VOULIEZ SAVOIR SUR L’ÉNERGIE EOLIENNE

Actualité internationale du solaire éolien

2000


SI avril: La Mongolie est sans doute le pays qui a le plus développé l’éolien!: 13’000 éoliennes de petites tailles fournissent l’électricité à 500’000 personnes, soit un quart de la population; c’est mieux que le Danemark! (correspondance Francis Desmoulin)

novembre

T-T:


En un laps de temps de 3 à 6 mois de fonctionnement (selon son type et son emplacement) une éolienne produit autant d’énergie qu’il en faut pour la construire. Sa durée de vie étant de ~ 20 ans elle en produira donc de 40 à 100 fois plus

MAROC
L’Office National d’Electricité annonce entamer cette année l’électrification de 200.000 foyers dans 6.000 villages. C’est 8% du secteur résidentiel rural. Il sont choisis pour leur trop grand éloignement du réseau câblé de distribution. Un panneau de 50 à 60 Watt, et une batterie de 80 à 120 A/h alimenteront 3 lampes. économiques et une prise pour la radio ou la télé (Renewable Energy World, sept 00, p.11)

GENESYS

On parle très peu de cette éolienne d’un type entièrement neuf inventée par le Professeur Friedrich Klinger (Collège de Technologie et d’Economie du Saarland à Saarbrücken). C’est une 600 kW qui tourne à Kaiserslauterri, depuis 1997. Equipée d’aimants permanents tournant autour d’un stator fixe, la nacelle n’a  que 3,4 m de diamètre. Même en plein soleil la température des bobinages ne dépasse jamais les 65 degrés C. Équipée de pales en bois-époxy elle est construite aux Pays-Bas par H-Energie-systemen. Démarrant par vent de 1 ,7 m/sec sa longueur de pales est de 45,9m. Pour l’heure, 10 moulins sont en construction et une version de 750 kW suivra. Des plans pour une 1,8 à 2,2 MW , très originale -trois alternateurs en ligne sur un seul axe- est à l’étude, même en version offshore (New Energy, 4/2000, p.20).

AUSTRALIE
Le plus grand parc éolien du pays -12 moulins de 1,8 MWatt, de la marque Enercon (Allemagne), situé à Albany, dans l’ouest, a démarré en août. Il sera contrôlé depuis la ville de Perth, distante de 400 km  (Renewable Energy World, sept 00, p.14)

PARTS DE MARCHE…
des éoliennes installées en Allemagne du 1/1 au 30/6/00. Total installé: 528,24 MW (Doel 1 et Doel 2 ne font que 412 MW chacun!).

LA DEUTSCHE SHELL a érigé, en mars, 2 éoliennes de 1,7 MW, de la célèbre marque Enercon, sur le terrain de ses raffineries dans le port même de Hambourg. Leur nacelle se trouve à 98 m de hauteur. C’est l’une des trois réalisations, dans le domaine enlien, de ce pétrolier. Une autre est située en mer du Nord, non loin de Blyth (UK) où tournent deux moulins Vestas de 2 MW chacun. La 3ème est en France, près de Breedt. 10 moulins Vestas, sans multiplicateur, de 750kW chacun (fabriqués par Jeumont-France), y font sensation
(New Energy, 0/00, p. 34).


octobre

“Rezo” européen “Sortir du nucléaire”:
Electrabel (groupe Suez-Lyonnaise des Eaux) a annoncé un projet éolien off-shore de 400 MW au large de la Belgique (pour
l’instant, une tranche de 100 MW est lancée). Ce serait le plus gros projet éolien offshore du monde (éoliennes de type Vestas).
TT:

EOLIEN contre PLUTONIUM
La comparaison des coûts du kWh électrique entre ces deux modes de production, faite par Énergie & Sécurité (no11, 2000), est concluante. Considérant tous les coûts (Investissement, cornbustible, retraitement, exploitation, entretien, évacuation des déchets et démantèlement) le kWh produit par l’éolien offshore coûte 1,77 FB. Celui produit par un réacteur à eau ordinaire alimenté en MOX revient à 2,22 FB. Il est vrai que dans le cas de l’éolien, les coûts du combustible, du retraitement et d’évacuation des déchets ne sont pas applicables. Quant à la durée du démantèlement et de libération du site, elle va de quelques jours pour l’éolien à plus de 50 ans pour le nucléaire.

La désinformation entretenue par le lobby nucléaire tend, surtout en France, à minimiser les potentialités de l’éolien. Pourtant, en 1952 déjà, avant même que l’ère de l’énergie commerciale débuta, la Commission Paley, nommée par le Président Truman, avait abouti à la conclusion que les énergies renouvelables étaient, de loin, plus prometteuses que l’énergie nucléaire. 

SITUATION DE L’EOLIEN.. dans le monde;
en mars 2000, en MW: Allemagne 4.636 USA 2.723. Danemark 1.855. Espagne 1.672. Inde 1.074. Pays-Bas 428. Royaume Uni 368. Chine 274 (New Energy) 

BELGIQUE
Dans notre pays, entre janvier 1987 et décembre 1999, on a érigé 29 éoliennes. Les puissances vont de 150kWà Zeebrugge, à 1650 kWà Halle. 23 de ces moulins tournent à Zeebrugge. 

FRANCE
La France fait rnoins bien que nous, car le nombre des centrales nucléaires y surpasse celui des éoliennes. Un espoir cependant (grâce au fameux rapport Cochet à paraître en octobre et dont T-T vous parlera en novembre): 20 éoliennes, des “Nordex” danoises de 600 kW, sont en construchon au Cap Corse. 

Si le programme français “Eole 2005” compte installer quelque 500 MW en éolien pour l’an 2005, c’est, à 7 MW près, ce que l’Allemagne a installé en SIX mois La France n’aimerait-elle plus l’atome?


ENERCON
Vue impressionnante de la nacelle, vide, de l’une des éoliennes de 1,8 MW, en montage dans la ville autrichienne de Bruck an des Leitha (ancienne frontière de l’Est).

cliquer sur l’image pour taille MAXI

La génératrice (l’alternateur) faisant corps avec l’hélice tripale de 70m de diamètre sera mise en place à l’aide d’une grue géante. Début du creusement des fondations: 5 juin 00. Fin des travaux octobre 00. Rermarquez la salle d’observation située à 60 m de hauteur, une attraction touristique hors pair. Enercon, le plus grand producteur d’éoliennes au monde, dont celle d’Energie 2030 à St Vith (B), a produit plus de 350 moulins de 1,5 ou 1,8 MW et 2.036 autres de moindre puissance

ALLEMAGNE
De janvier à fin juin 2000, ce sont 493 éoliennes qui ont été rajoutées aux 7’877 qui tournaient déjà dans ce pays. Pour Noël, elles seront 9’000. La loi du 1er avril 00 contraint les compagnies électriques à payer l’électricité produite par les éoliennes, durant 5 ans, à au moins 3,67 FB du kWh


septembre

TT:

La moitié des 21 éoliennes, de 250 kW, situées devant le port gazier de Zeebrugge seront remplacées par des 400 kW. Pesant 36 tonnes chacun, avec axe à 36 m de haut elles tourneront dès une vitesse de vent de 3 m/seconde et se mettront à l’arrêt
par vents de 25m/s (90km/h)  (Dernière Heure 5/8).
  • L’on assiste à un véritable boom de l’éolien. C’est la source d’énergie qui augmente annuellement le plus:

  • quelque 40%, avec 14.000 MW installés à ce jour, dont 4.000 MW rien qu’en 1999. L’Allemagne installait l’an dernier 1.600 MW, l’Espagne 900 MW, les USA 500 MW, la Suède 44 MW, le Japon 40MW et la Gde Bretagne 24 MW (Renewable Energy, 7-8/00, p. 138).


  • Le coût de fonctionnement et d’entretien est, avec les éoliennes modernes, de 0,26 FB à 0,44 FB du kWh (même source, p 143).

  •  Les plus gros fabricants d’éoliennes restent les danois MEG, Micon et Vestas suivi de l’espagnol Gamesa Eolica. Enercon (Allemagne) vient en 4ème place mais a fourni plus d’un quart de toutes les éoliennes du pays. En 5ème place l’on a Enron (dont les filiales Zond et Tacke) suivie de Bonus et de Nordex (id, p.143).

  • Quant à l’offshore (en mer) il a du mal à démarrer, ceci pour des raisons politiques. Pourtant le projet Danois de 20 éoliennes Bonus, de 2 MW chacune, à Middelgrunden, juste devant le port de Copenhague, dans l’Øresund, cet étroit passage entre le Danemark et la Suède, va bon train. Les actions se vendent bien auprès du public (40’750 enjuin) et 12 des 20 bases en béton (430 m3 chacune) sont déjà coulées. Diamètre 17,6 m, hauteur 8 à 11,3 m (hauteur variable selon la profondeur de l’eau). En revanche, préparer le fond (banc de sable à 3 à 5 m de profondeur) demande beaucoup de soin. On y déversait jadis les boues de dragage du port et ces boues contiennent du mercure et du cuivre. Il faut éviter qu’à l’enlèvement toute pollution des eau soit évitée. Les éoliennes seront installées en septembre / octobre et la production électrique démarrera en novembre.
  • L’on érige en ce moment plus de 100 éoliennes sur le site égyptien de Zafarana. Ce sont des “Nordex” allemandes de 600 kW (Nordex fabrique des 2,5 MW !).

  • Maroc; La ferme éolienne Al Koudia Al Baïda, au nord du Maroc, dans le détroit de Gibraltar, longue de 10 km et sur des hauteurs de 370 et 560 m jouit de vents favorables et continus, soit entre 9 et 10m/sec jour et nuit (33 à 36km/h). 84 Moulins Vestas de 600kW produiront un total de 50,4 MW. Début des travaux en juin 1999, la production électrique devrait débuter en août 2000. Trois autres fermes éoliennes côtières sont prévues: Sendouk (65 MW), Dhar Sadane (75 MW) et Tarfaya southern farm (60MW).

  •  C’est le Bella Center, de Copenhague, qui accueillera, du 2 au 6 juillet 2001, l’exposition et la conférence européenne de l’éolien. EWEA 02/546 19 40

  • Le toit du pavillon des Pays-Bas, à l’expo 2000 de Hanovre, est surmonté de 6 éoliennes tripales de la marque Lagerwey de 2,5 kW chacune, extrêmement silencieuses et dont la nacelle est de toute beauté. Hauteur d’axe: de 12 à 15 m, diamètre du rotor: 5 m. Garanties 15 ans elles gênèrent du monophasé 230 V.

  • Comme une liaison haute tension aérienne est 20 fois moins chère qu’une souterraine, l’on envisage, aux Pays-Bas tout au moins, d’utiliser le mat des éoliennes pour porter les lignes haute tension. Il faut savoir que le pays compte 26.000 mats haute tension et que ce n’est pas joli, joli. La distance entre les mats d’éoliennes, dans les parcs, est la même qu’entre les porteurs de fils traditionnels et la hauteur disponible, 35 m est identique à un mat pour ligne de 150.000 V.

  • La Suède compte actuellement, quelque 430 moulins fournissant 0,3% de l’électricité du pays. En 1992 il n’y en avait que 89, mais au moins 600, de 500 à 650 kW sont en projet, presque tous dans le nord, entre la Finlande et la Norvège (Windnieuws, juin 00).


août

TT:
Fin ’99, la puissance éolienne installée dans le monde était de 13.455 MW.

“COURANT VERT”.
Le port d’Amsterdam va ériger 7 éoliennes de 660 kW hautes de 65 mètres dans le quartier Westpoort. En tout c’est 21 éoliennes qui seront érigées dans les environs (Windnieuws , mai 00, p.10). DANEMARK.
Ce pays a atteint, fin 1999, 10% de sa production électrique uniquement généré par le vent, soit 1750 MW. Rien qu’en 1999 pas moins de 426 éoliennes ont été mises en service, puissantes, en moyenne, de 760 MW (même source p.23)

ESPAGNE.
C’est l’envolée du représentant de Vestas en Espagne. 67% de ventes en plus en 1999 qu’en 1998. Les actions ont réagi par une hausse de 10%. La Gamesa Eolica, S.A. a reçu la commande de 1.800 moulins de 660 kW à installer jusqu’en 2001 (idem).

· Envolée de tout l’éolien en Espagne. Le fait que l’Etat garantit, pour 5 ans au moins, au producteur d’énergie électrique issue du vent, un prix élevé au kWh a fait croitre de 85% la capacité éolienne entre1998 et 1999. 

Les moulins vont de 300 à 1.650 kW et le total installé, fin 1999 était de 1.542 MW (idem), voir figure:

BELGIQUE. 
Visite, en car, par les Compagnons d’Éole, d’éoliennes auto-construites et commerciales de Hollande, le samedi 2 sept.

Départs de Nivelles et Rumst. Infos & inscriptions au 067 21 64 42. NB. La clôture se fera au 15/8/00 et priorité accordée aux membres C.E.

FRANCE.
La France, si fière de sa technique (atomique à tout le moins) s’est vu forcée de faire appel au hollandais Lagerwey pour livrer 5 éoliennes de 750 kW destinées à Tourcoing. L’une est installée sur les terrains de l’industrie Verhaeghe et tourne depuis juillet. Les 4 autres le seront sur la jetée du port de Boulogne pour tourner fin 2000.

Lagerwey a déjà livré les éoliennes de Dunkerque et de Carcassonne et est ainsi devenu le principal fournisseur de la France (id).
IMPRESSIONNANT… ce transport d’une pale d’éolienne:

(N.du webmaistre: commentaire “vertical” super!)

Construite en fibre de verre, longue de 38,8 mètres elle sera fixée sur un axe à 80 m de hauteur de l’éolienne Nordex, de 2 MW, de Grevenbroich (nord de l’Allemagne) ‘Renewable World, 6/00)

NUCLEAR FORUM…
écrivait, en page 20: “A 1.000 Megawatt energy capacity would take 13.000 windmills covering an area of 100 square kilometres”. C’est attribuer à chaque éolienne une puissance de 76,9 kW. Or elle atteint et dépasse actuellement 1.600 kW. Cela ramène les 13.000 moulins à 625. Le lobby nucléaire a peur des moulins à vent.


S&V:
Un jour, d’immenses champs d’éoliennes fleuriront au milieu des mers. Voilà le rêve de Mats Leijon, ingénieur génial de la société suédoise ABB. Mais loin d’être une utopie, le projet prend forme avec la nouvelle turbine inventée par Mats Leijon. Elle pallie, à elle  seule, les deux handicaps majeurs de ce type d’engin : la présence d’un démultiplicateur de couple, cher et plutôt fragile, et la production d’un courant de faible voltage, supportant mal de le voyage.

L’innovation consiste à disposer un rotor circulaire magnétique autour de l’axe des pales de l’éolienne, ce qui  augmente le nombre de tours par minute. Quant au générateur, il transforme la force mécanique en énergie électrique, travaille non seulement à des vents de très faible intensité mais produit un courant de haut voltage. Qui peut alors parcourir des centaines de kilomètres sans aucun problème. Du coup, il sera possible d’installer les éoliennes à plus de 100 kilomètres des côtes. Cerise sur le gâteau : l’efficacité énergétique du système est supérieure de 20 % à celle de ses concurrents.

Vincent Gaullier


juin

TT:
La puissance électrique générée par des éoliennes est de 0,03 MW par 1.000 km2 en Wallonie et de 0,26 MW en Belgique entière. Toujours par 1.000 km2 de territoire, on a au Danemark: 29 MW, Pays-Bas: 10 MW et Allemagne: 8 MW (Les Compagnons d’Eole, avril 00, p. 23).

DÉVELOPPEMENT
de l’énergie éolienne en Allemagne et en Union européenne de ’93 à ’99, exprimé en MW; graphique malheureusement omis dans le Tam-Tam précédent:


SHELL…
qui met à profit son expertise des installations de forage en mer va installer 2 éoliennes de 2 MW à 1 km de la côte britannique, face à Blyth, non loin de Newcastle. Ce seront des Vestas et la mer y est profonde de huit mètres. Il est à noter que depuis 10 ans Shell fabrique des cellules photosolaires. La fin des ressources pétrolières contraint cette firme à la reconversion      (Windnews, mars 2000, p. 13). 


mai

TT:

DÉVELOPPEMENT de l’énergie éolienne
La loi allemande sur les énergies renouvelables, la EEG ou Erneuerbare-Energien-Gesetz, promulguée le 25 février, a mis la production propre et illimitée de courant électrique sur les rails. D’autres pays suivront. Ainsi l’Espagne, qui a vu la compagnie Energia Hidroelectnca de Navarra annoncer une commande de 1.800 éoliennes, totalisant 1.400 MW. Cette seule commande représente plus de 15% de la capacité éolienne de l’Europe entière installée à la fin de 1999 et elle doublera la puissance éolienne déjà installée en Espagne.(*) Une des conséquences de l’EEG est que le courant produit par le photovoltaïque sera racheté par les compagnies électriques à un prix garanti de 20,42 FB du kW, de quoi rentabiliser toutes les installations. Les parcs éoliens offshore, étant donné leurs coûts d’érection plus élevés, seront assurés d’un prix de rachat du kW plus élevé que ceux ‘inland’, soit 3,67 FB. Cela durant 9 ans, pour autant qu’ils soient en opération avant la fin de 2006. La capacité, à ce jour, de l’éolien en Allemagne, est de 4.400MW, cela grâce à 7879 mouhns (25 en Belgique!). Elle – –  dépasse la capacité totale de la centrale nucléaire de Tihange (2.937 MW) ou de celle de Doel (2.777MW).

N’oublions cependant pas les petits moulins, souvent individuels, qui apportent la fée électricité là où aucune ligne n’existe (îles, bateaux, chalets, camping).

     Espérons que la libéralisation des marchés de l’électricité, à la recherche du prix de revient le moins cher possible, ne freine pas cette progression des énergies renouvelables, seules garantes d’un monde propre.

(*) Les 1.800 éoliennes commandées par EHN seront fabriquées par Gamesa Eolica avant fin 2002. La commande porte sur 17 milliards de FB. EHN est déjà propriétaire du plus grand nombre d’éoliennes d’Espagne, surtout en Navarre.

Quant à Gamesa Eolica, qui marque un accroissement de commandes de 60%, elle est à 40% propriété de Vestas (Danemark) et utilisera la technologie Vestas pour ses deux éoliennes de 660 et 1.650 kW

WAALSPRONG
Cette zone d’habitat, au nord de Nijmegen (NL) verra bientôt s’ériger 11.000 habitations. Toutes seront alimentées en électricité verte. Six éoliennes seront installées le long de l’A 15 et d’autres ailleurs. Les nouveaux habitants, concluant avec la société, d’électricité, NUON, un contrat de fourniture d’électricité de longue durée, recevront gratuitement 2 m2 de cellules photovoltaïques.

C’est l’usine d’incinération d’ordures ménagères de Weurt qui assurera le chauffage urbain.     (Windnieuws, mars 00, p. 10)

Tecsol:
     Important retard de la France en Europe : 22 MW installés à fin 99 contre 4400 en Allemagne, 1 800 au Danemark, 1 500 en Espagne.Eole 2005, le programme français visant à installer 500 MW à l’horizon 2005, a permis l’émergence d’une activité industrielle. Il est néanmoins notoirement insuffisant pour supporter une activité compétitive dans le pays qui a le meilleur gisement éolien d’Europe après le Royaume-Uni.

     Par ailleurs, les pays européens qui ont choisi de promouvoir l’énergie éolienne au travers de tarifs d’achat fixes obtiennent de bien meilleurs
résultats que ceux qui ont choisi des systèmes d’appel d’offre : 2 500MW
installés, en 99 pour les premiers (Allemagne, Danemark, Espagne), 20 pour les seconds (Royaume-Uni, France, Irlande).


avril

TT:

EOLIEN JAPONAIS
Il a besoin d’être aidé plus puissamment, disent ses défenseurs. Le Japon, un ensemble d’îles, dépend entièrement d’énergies importées: charbon, pétrole brut et matières nucléaires. Un tiers de son électricité vient de l’atome mais celui-ci a mauvaise presse, surtout depuis l’accident de Tokaimura où plus de 400 personnes furent exposées à l’irradiation. La plus grosse compagnie électrique, la Tokyo Electric Power Co, a construit un parc éolien d’une puissance de 500 kW sur une île au sud de la capitale. Depuis mars, elle alimente 150 foyers.de l’île. Depuis octobre, une compagnie commerciale, la Tomen Corporation gère le plus grand parc éolien du pays, 20 MW, sur l’île d’Hokaido. Sachant que la part de l’éolien dans le monde n’atteint que 0,15% de toute l’électricité produite, elle n’est que 0, 04% au Japon. Bien peu au regard du Danemark: 10%.

EOLIEN BELGE
C’est en mars 2002 que nous devrions voir tourner, le long de notre côte, entre Ostende et Furnes un parc éolien de 30 à 40 MW. Les tenants du projet craignent cependant que le laps de temps nécessaire à obtenir les autorisations requises – plus de deux ans, autant que pour une centrale nucléaire- ne retarde l’installation. Propriété pour 2/3 de la compagnie électrique privée flamande WVEM et pour 1/3 de la SPE (qui produit environ 10% de l’électricité belge), ce sera de deuxième parc éolien du pays, l’autre étant à Zeebrugge, et appartenant à Interelectra. Le grand ennemi des parcs éoliens en Belgique est… l’armée (tellement indispensable à notre bonheur) qui exige, pour faire joujou avec des appareils très, très onéreux (propriété cependant de chacun des contribuables belges), de larges espaces aériens (Renewable energy report, mars 2000, p.7). 

ÉOLIEN BRITANNIQUE
Un consortium européen, la Blyth Offshore Wind Ltd, veut exploiter le statut du pays le plus venteux d’Europe en installant deux méga-turbines en mer, à 800 m devant le port de Blyth, (Northumberland) par 8 m de profondeur. 

Ces deux éoilennes Vestas (DK), 4 MW au total, alimenteront, dès le mois d’août quelque 3.000 foyers. La décision, a été prise le 2 février dernier, le lendemain même où le gouvernement contraignait les compagnies électriques du pays à produire plus de 10% d’électricité d’origine renouvelable. Vestas (DK) construira les moulins. Coût total des travaux: 260 millions de FB, payés en partie par la Commission européenne. Selon différentes sources industrielles, dont Shell, Nuon et Border Wind, la Grande-Bretagne bénéficie d’assez de vent pour produire trois fois l’énergie électrique dont elle a besoin.       (The Guardian, 3 févr 2000)

AFRIQUE du SUD
Shell International Renewables et Eskom, la compagnie électrique du pays, ont conclu un accord. Ils fourniront, à 50.000 foyers qui, d’ici à 2003, ne pourront être raccordés au réseau de distribution, un panneau solaire, un accumulateur et un module de gestion et de sécurité. Outre un droit d’entrée de 1.000 FB, ces foyers achèteront chaque mois une carte magnétique valant 300 FB, vendue partout qui garantit le fonctionnement de l’ensemble durant un mois. Ce coût a été calculé pour demeurer inférieur à celui des bougies et de la paraffine utilisés antérieurement pour s’éclairer (Renewable Energy News,mars 99, p.28)

AUTRICHE
23.000 foyers y sont actuellement alimentés en électricité grâce au vent et plus de 2.500 Autrichiens ont investi dans cette forme d’énergie. L’on peut y acheter des actions “éoliennes”, dont le cours en bourse s’est accru de 9% entre juin 99 et février 00, à 40.000 FB pièce (Ökoenergie, mars 00, p.9)

MONGOLIE
Quel pays a le plus grande nombre d’éoliennes? L’Allemagne, le Danemark, la Hollande? Non! C’est la Mongolie (République de Chine) qui en compte 130.000, très petites il est vrai, pour éclairer des populations souvent nomades (qui les emportent avec eux lors de leurs déplacements). Jusqu’à ce jour, 100 Watt suffisaient, mais l’arrivée de la TV en incite plus d’un à acquérir un moulin plus puissant (idem, p. 15)


mars

PH:
Bretonnant: Depuis l’été dernier fonctionne à Dinéol (près de Chateaulin), une éolienne de 300 kW Turbowind, remarquable à plusieurs titres. D’abord, parce qu’il s’agit d’une machine… d’occasion venant des Pays-Bas où, du fait de l’espace limité et de conditions technico-économiques favorables, les exploitants de “petites” éoliennes les remplacent par des grosses (800 kW à 1,5 MW). Ensuite parce que c’est la dernière d’une série de 4 qui seront implantées sur une zone réservée par la municipalité sous le nom évocateur de ZEFE (Zone Eolienne de Fourniture d’Electricité!), fruit d’un travail de longue haleine de l’association Avel Pen Ar Bed. Enfin, parce que, bien que ne bénéficiant d’aucune aide publique (ni subventions, ni tarif d’achat spécial), elle devrait néanmoins assurer à son propriétaire une rentabilité suffisante, pied de nez qui n’est pas pour nous déplaire aux zélateurs du programme Eole 2005. Leurs éoliennes tournent rond, vive les Bretons! 

SI:
Eolien : les maires favorables
Les maires sont favorables aux centrales éoliennes. Non seulement c’est un atout touristique, mais de plus, comme pour toute installation industrielle, cela rapporte des impôts: la taxe professionnelle versée par la centrale de Widehem (Nord) financera la moitié du budget communal. (source : Environnement magazine, octobre 1999) 

Canada: 100MW éoliens
Alors qu’officiellement le gouvernement canadien essaie toujours d’exporter ses centrales nucléaires (en particulier en Turquie), le 28 septembre dernier, les ministres et industriels se sont rencontrés à Le Nordais (Québec) pour inaugurer une importante centrale éolienne de 100W (le dizième d’une centrale nucléaire). Alors qu’Hydro-Québec (l’EDF locale spécialisée dans les barrages) a estimé longtemps que l’éolien n’avait pas d’avenir, elle a dû négocier un programme d’achat d’électricité de cette nouvelle centrale qui comprend 133 éoliennes. Particularité des machines: elles sont chauffées (*) pour éviter de geler sous les vents nordiques de la région (source: Le Devoir, 27 septembre 2999)
(*) pales, anémomètres, certains composants (engrenage) ou fluides.
Eoliennes: les petites marchent aussi!

Si l’on assite à une course à la croissance des exploitations avec des “fermes éoliennes” qui atteignent la puissance d’une centrale nucléaire, les petites éoliennes se portent bien et se développent dans de multiples domaines d’activités, en particulier dans les sites ruraux relativement isolés.

Au Danemark, de nombreux particuliers s’installent leur propre éolienne pour des usages variés: éclairage de nuit de l’habitat, pompage de l’eau, recharge de véhicule électrique… (source: Renewable Energy World, septembre 1999) 

USA: 300MW éoliens de plus
En septembre 1999, deux nouvelles centrales éoliennes ont vu le jour l’une avec 138 machines cumule 103 MW à Lake Bentori (Minnesota), l’autre avec 257 machines cumule 192 MW à Storm Lake (lowa). (source . Tam-Tam, novembre 1999) 

Asie: éoliennes de petite taille
Le gouvernement indien estime plus judicieux de multiplier les petites éoliennes (de 5 à 50kW) souvent couplées avec des photopiles, plutôt que de mettre en place d’énormes.centres de production centralisés. La Chine fait de même: en Mongolie intérieure, plus de 125’000 éoliennes alimentent autant de fermes (électricité et pompage de l’eau). 

Jeumont-Schneider: le vent tourne
Longtemps fournisseur de l’industrie nucléaire. Jeumont-Schneider a vu le vent tourner ! Cette entreprise mise maintenant sur l’énergie éolienne. Première installation d’une machine de 750 kW àWidehem (Nord)  pales de 48 mètres, 80 tonnes; 

projet d’éolienne de 2 à 3 MW destinée à l’off-shore au large de Dunkerque prévue pour 2003. La firme espère que ces éoliennes serviront d’exemple pour l’exportation et annonce que l’éolien représente déjà un quart de son chiffre d’affaires. (source Environnement magazine, octobre 1999) 

Aude: projet éolien géant
L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, ADEME, du Languedoc-Rousillon étudie actuellement un projet d’éoliennes offshore au large du rivage de Gruissan. 40 machines produiraient au total 100MW (un dixième de réacteur nucléaire). Elles seraient installées sur une digue qui servirait également à favoriser la reproduction des poissons et à protéger le rivage contre d’éventuels échouages de navires. Actuellement, il y a déjà 10MW installés dans le département le plus riche en vent de la métropole. 104 MW sont déjà programmés d’ici 2005. L’ADEME et l’Agence méditerrnnéenne de l’environnement font actuellement une étude sur le potentiel offshore du littoral depuis la frontière espagnole jusqu’à la Camargue. Le gisement est énorme. (source : Le Monde, 29 octobre 1999)

 TT:
TØLLØSE.
C’est, non loin de cette ville danoise, à Lamrnefjorden que tourne la première des 6 éoliennes NEG-Micon d’une puissance unitaire de 2 MW. Haute de 104 m, avec hauteur d’axe de 68m, c’est l’éolienne commerciale la plus puissante au monde. Les cinq autres moulins tourneront avant l’été. A Lammefjorden les vents soufflent entre 4 et 14 m/sec. Trois des moulins sont propriété d’une compagnie électrique, trois autres appartiennent, en coopérative, aux gens du voisinage. Prix d’une seule éolienne: 81,2 millions de FB (Renew. Energy Newsl., déc 99, p. 29).

EOLIEN ALLEMAND.
Le pays a ajouté, rien qu’en 1999, quelque 1.300 MW en moulins à vent, atteignant ainsi, au 1/1/00, les 4.000 MW 

OFFSHORE
C’est la firme BONUS qui a reçu commande pour les 10 éoliennes en mer, juste devant le port de Copenhagen. Dimension des pales 76m. Hauteur d’axe 60m. Ce projet, nommé “Middelgrunden”, le plus important off-shore à ce jour, commandé juste avant Noël, sera réalisé en l’an 2000. Il appartient à la capitale danoise et à 7.000 actionnaires et pourvoira à 3% des besoins en électricité de la ville 
(Sustainable Energy News, février 00, p. 12)

REMPLACEMENT…
de 477 éoliennes d’un modèle ancien par 62 “modernes”. C’est Cinergy Global Power, aux USA, qui l’effectue dans deux de ses parcs éoliens. L’un, de 43 MW à Palm Springs(Californie), l’autre, de 25MW à Carbon County (Wyoming) 

C’EST UN PRIVE…
qui a installé la plus puissante et la plus haute éolienne de Belgique. Ce sont les grandes surfaces Colruyt (*) qui ont érigé cette géante. Jugez-en: Hauteur d’axe 70 m. Diamètre des pales 64,30 m (hauteur totale: 102,15 m!). Surface balayée par les 3 pales: 3.421 m2. Poids d’une seule pale: 4.000 kg. Diamètres du mat: base 4m, sommet 2,30m. Poids total, hors fondations: 180 tonnes. C’est une Vestas de 1,65 MW installée près de leur dépôt pour surgelés, en zone industrielle de Dassenveld. La production annuelle, estimée, par an est de 3.200.000 kWh, de quui alimenter 1.000 foyers durant un an mais ne suffira pas aux besoins élevés (réfrigération !) du dépôt. 
(*) Avec son programme “Green-Line” la firme Colruyt est, de loin, la grande surface la plus écologique du pays. L’éolienne en est le fleuron. 

COMPAGNONS D’EOLE
Leur nouvelle adresse est: Gh. Ledru, Site du moulin à vent d’Hautrage. 7334 St Ghislain. Tél: 065/62 39 39


février

TT:
Il n’est pas que le prix de revient de l’éolien qui compte dans le choix que devraient faire ceux qui ont en charge l’approvisionnement d’électricité. Bien plus comptent, tout autant pour nous que pour ceux qui nous suivront, les avantages environnementaux de ce mode de production. Nul n’ignore les inconvénients du charbon et du nucléaire, qui sont des coûts sociaux que toute le monde paie. Voyons, autant sur le site d’implantation qu’à l’échelle planétaire, quels dégâts sont évités par les parcs éoliens: 

# Les émissions de gaz à effet de serre. 

# Les émissions de poussières, de fumées, de vapeurs et d’odeurs désagréables. 

# La production de suies et de cendres.

# Le bruit du trafic lié à l’approvisionnement en combustibles, charbon ou matières fissiles. 

# Les rejets en milieu aquatique, notamment en métaux lourds et en produits chimiques et radioactifs. 

# Les dégâts des pluies acides (sur les forêts et les arbres, sur la santé humaine, sur les bâtiments, sur les animaux).

# Les marées noires (dont l’Erika est exemplatif). Le transport et le stockage des déchets (radioactifs!) 
Ou nos ministres ignorent toutes ces funestes conséquences, ou ils sont payés pour les ignorer.

A TOUT VENT…
est une nouvelle association des amis de l’éolien, la troisième, nous semble-t-il, au sud du pays. Elle a déjà son bulletin et tiendra sa première réunion ce 29 janvier. Bon vent!

SI:

USA: 300MW éoliens de plus
En septembre 1999, deux nouvelles centrales éoliennes ont vu le jour l’une avec 138 machines cumule 103 MW à Lake Bentori (Minnesota), l’autre avec 257 machines cumule 192 MW à Storm Lake (lowa). (source . Tam-Tam, novembre 1999)

Jeumont-Schneider: le vent tourne
Longtemps fournisseur de l’industrie nucléaire, Jeumont – Schneider a vu le vent tourner ! Cette entreprise mise maintenant sur l’énergie éolienne. Première installation d’une machine de 750 kW àWidehem (Nord) pales de 48 mètres, 80 tonnes. Projet d’éolienne de 2 à 3 MW destinée à l’offshore au large de Dunkerque prévue pour 2003. La firme espère que ces éoliennes serviront d’exemple pour l’exportation et annonce que l’éolien représente déjà un quart de son chiffre d’affaires. (source Environnement magazine, octobre 1999)

Aude: projet éolien géant
L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, ADEME, du Languedoc-Rousillon étudie actuellement un projet d’éoliennes offshore au large du rivage de Gruissan. 40 machines produiraient au total 100MW (un dixième de réacteur nucléaire). Elles seraient installées sur une digue qui servirait également à favoriser la reproduction des poissons et à protéger le rivage contre d’éventuels échouages de navires. Actuellement, il y a déjà 10MW installés dans le département le plus riche en vent de la métropole.

104 MW sont déjà programmés d’ici 2005. L’ADEME et l’Agence méditerrnnéenne de l’environnement font actuellement une étude sur le potentiel offshore du littoral depuis la frontière espagnole jusqu’à la Camargue. Le gisement est énorme. (source : Le Monde, 29 octobre 1999)


janvier

TT:

BRAVO… à Colruyt
cette société de grande distribution (sans luxe) qui, en maints égards, a un comportement écologique exemplaire (prévention, transports, emballages, économies d’énergie, déchets…). Colruyt a érigé à Halle, la plus grande éolienne tournant en Belgique. 

 Le courant produit alimentera les dépôts de la firme (éclairage, chauffage, réfrigération), de quoi alimenter 1.000 ménages en électricité. Hauteur 70m.

Diamètre des pales 60m. C’est loin d’être un jouet. 

En bien des endroits du monde, en 1998, plus de 2.500 MW de nouvelle capacité éolienne ont étéérigées et connectées aux réseaux de distribution. Cela représente un accroissement très impressionnant de 66% par rapport à 1997. Il est notoire, mais de cela le lobby nucléaire se garde bien de faire état, que les ressources éoliennes, techniquement accessibles, représentent aujourd’hui 53.000 TWh par an. 

C’est 4 fois plus que la totalité de la consommation électrique mondiale en 1998    (Renewable Energy World, nov.99, pages 41 et 45).

Tableau des éoliennes commerciales (appartenant à des compagnies électriques ou à des grosse industries) de plus d’un MW de puissance, qui ont été installées en 1998 en divers pays: